Isolcell

l'autre nom de l'atmosphère contrôlée

1958, l’année de notre naissance. Dans une Italie en plein boom, avide de nouveaux modes de vie et de consommation, nous avons décidé de développer la technologie de l’atmosphère contrôlée afin de conserver les pommes et les poires produites en grandes quantités sur notre territoire, soit la plus importante zone de culture fruitière d’Europe. Depuis lors, notre évolution a suivi les tendances du marché.
De petite affaire familiale, nous sommes devenus une entreprise moderne et managériale, et nous faisons partie d’un groupe industriel dirigé par la société Finanziaria Unterland Spa. Nous sommes considérés comme les leaders mondiaux dans le domaine des atmosphères générées, modifiées et contrôlées. Nous n’avons jamais arrêté.
Du secteur traditionnel de la conservation des fruits et légumes, notre expertise s’est développée vers des applications innovantes dans les domaines de la pétrochimie, la pharmacie, l’électronique, la marine, les traitements thermiques et la découpe laser.
Mais également dans les domaines délicats de la conservation du patrimoine artistique et historique et de la désinsectisation des denrées alimentaires. Bref, nous recherchons constamment l’innovation : chez Isolcell, nous sommes prêts à repousser les limites.

Générateurs d'innovation

plus de 33 brevets

Nous avons toujours été orientés vers la recherche et le développement. Chaque année, une part considérable de nos ressources humaines et matérielles est consacrée à l’étude de nouveaux produits et à leur essai. Une attitude créative qui ne se limite pas à un seul secteur. De fait, notre volonté de résoudre les problèmes de manière novatrice concerne avant tout des personnes. Une ouverture d’esprit qui se confirme dans nos résultats : plus de 33 brevets internationaux et une gamme de plus en plus vaste de solutions reconnues sur le marché mondial.

Mais ce n’est pas tout. Nous collaborons avec des universités et des centres de recherche sur des projets qui débouchent souvent sur des solutions pouvant être mises en œuvre immédiatement. Depuis 2000, nous sommes également accrédités en tant que laboratoire de recherche par le Ministère de l’Université et de la Recherche Scientifique et Technologique.

La qualité avant tout

qualité, fiabilité et résultats

La qualité fait partie intégrante de notre histoire. Si nous sommes une référence dans le secteur depuis plus de 50 ans, c’est parce que notre objectif principal est resté inchangé avec le temps : « améliorer continuellement les standards de qualité des produits et services fournis ».

Toutes nos activités de conception et de production sont soumises à des contraintes essentielles en matière de protection de l’environnement et de sécurité : nous respectons les directives européennes et mondiales.
Notre organisation commerciale souple et notre capacité à résoudre les problèmes nous permettent de garantir fiabilité et résultats. Notre engagement en faveur de la qualité absolue a été officiellement reconnu avec l’obtention de la certification ISO 18000.

Depuis 2001, notre système qualité est certifié selon la norme ISO 9001.

Notre histoire

une tendance naturelle à l'amélioration et à l'évolution

Notre histoire est étroitement liée à l'évolution des technologies de conservation et aux demandes du marché.
Pour nous, il s'agit d'un effort constant pour innover, étendre notre expérience à de nouveaux secteurs et rechercher des solutions qui, parfois, deviennent des références mondiales.

Années 50

1958

Naissance d’Isolcell, avec notre premier siège à Bolzano.
Nous commençons à produire dans le Trentin Haut-Adige nos premières cellules en atmosphère contrôlée pour la conservation des pommes et des poires. Les toutes premières chambres froides hermétiques au gaz étaient fabriquées à partir de feuilles d’aluminium bitumineuses collées sur des panneaux de polystyrène.
Nous introduisons la technologie manuelle d’analyse volumétrique des gaz O2 et CO2 avec la méthode ORSAT.
Dès 1960, nous introduisons la première révolution dans ce secteur en utilisant la résine polyester renforcée à la laine de verre pour rendre étanches les chambres froides.

Années 60

1961

Nous sommes le représentant exclusif du premier absorbeur de dioxyde de carbone à diéthanolamine automatiquement régénéré par la chaleur, produit par le fabriquant anglais Hall Thermotank ; deux ans plus tard, nous commencerons à le produire sous licence. Forts de nos premiers succès, nous exportons nos technologies dans toute l’Europe, pays après pays. Dès 1963, nous développons et proposons les premiers absorbeurs de CO2 fonctionnant avec une solution de carbonate de potassium.

1965

En partenariat avec la société suisse Sulzer, nous développons le premier absorbeur de dioxyde de carbone à charbon actif régénérable à froid, une machine qui a révolutionné la technique d’absorption du C02 de l’époque et dont le principe de fonctionnement est encore aujourd’hui la base des Scrubbers modernes.

1969

Isolcell conçoit le DEOXO, un convertisseur catalytique à combustion pour la réduction du niveau d’oxygène dans les chambres de stockage des fruits.

Années 70

1970

Nous perfectionnons notre technologie de catalyseurs pour en accroître l’efficacité et créons un système de combustion de propane à cycle ouvert appelé ISOGEN. Nous sommes les premiers en Italie à introduire et à utiliser la technologie des panneaux préfabriqués (tôle-polyuréthane-tôle) pour créer des chambres froides à atmosphère contrôlée. Parallèlement, nous développons une résine acrylique novatrice à haute élasticité et résistance mécanique : Isolcoat.
De par ses caractéristiques particulières et sa facilité d’application, Isolcoat est devenu la norme de facto encore utilisée aujourd’hui pour l’étanchéité au gaz en chambre froide et l’étanchéité en général.

1972

Isolcell développe les premiers analyseurs électroniques à ultrasons et paramagnétiques pour la mesure du dioxyde de carbone et de l’oxygène. Nous introduisons l’automatisation des systèmes de climatisation en Europe via l’utilisation de panneaux de programmation électromécaniques.
Nous déménageons à Laives, dans les locaux actuels.

1978

Nous sommes les premiers en Europe à avoir l’idée d’utiliser des atmosphères à faible teneur en oxygène pour protéger les denrées alimentaires contre les parasites sans utiliser de produits chimiques, créant une méthode qui deviendra la norme actuelle en matière de désinfection écologique.

Années 80

1980

Au début des années 80, Isolcell a l’idée d’introduire un décarboniseur en aval du processus de combustion de ses générateurs d’azote ISOGEN, créant ainsi le premier générateur à combustion capable de produire de l’azote sans les résidus de dioxyde de carbone caractéristiques de toutes les machines de la génération précédente : le NITROGEN est né. Une machine qui, grâce à ses qualités, sera produite et reconnue dans le monde entier jusqu’à la fin des années 90.

1982

Nous introduisons en Europe une nouvelle technologie américaine de production d’azote basée sur le principe de la séparation moléculaire de l’air : le N2 Separator est né, premier générateur d’azote à fibres creuses permettant la filtration moléculaire. Nous sommes les premiers à développer et à introduire dans le secteur du stockage de fruits frais la méthode de stockage ULO (acronyme d’Ultra Low Oxygen), caractérisée par des niveaux d’oxygène extrêmement bas, permettant de tripler le temps de stockage des fruits frais par rapport au stockage réfrigéré classique. Avec l’avènement de l’ordinateur personnel, nous commençons à réaliser les premiers systèmes de surveillance et de contrôle des systèmes de climatisation entièrement électroniques. Les premières publications relatives à l’éthylène gazeux paraissent et, grâce à l’effet accélérateur du processus de sénescence sur les fruits et légumes, Isolcell produit sa propre gamme de purificateurs d’éthylène chimiques et catalytiques, dont le principe de fonctionnement caractérise encore les machines produites à ce jour.

1984

Nous sommes la première entreprise au monde à appliquer les technologies à atmosphère contrôlée dans le domaine du transport maritime de fruits frais. Isolcell commence à produire les premiers générateurs d’azote à tamis moléculaires et technologie PSA (acronyme de Pressure Swing Adsorber).

Années 90

1990

Forts du grand succès de nos PSA, nous remanions notre gamme de produits afin de rendre les machines modulaires et évolutives. Nous brevetons un système innovant de régénération des absorbeurs de dioxyde de carbone par l’utilisation de l’azote : un dispositif qui élimine l’introduction de l’oxygène résiduel de la régénération dans les chambres froides. Les monopoles d’État choisissent nos solutions techniques pour éliminer les parasites du tabac sans utiliser d’agents chimiques ; nous sommes les premiers en Italie à proposer une désinfection écologique du tabac.

1994

En appliquant la méthode brevetée du VSA (acronyme de Vacuum Swing Adsorber), nous construisons les premiers générateurs d’azote à tamis moléculaires à basse pression et à faible consommation d’énergie. Nous commençons également à proposer nos générateurs d’azote dans le secteur du vin.

1998

Nous développons et brevetons le premier absorbeur d’oxygène en boucle fermée, l’ADOX, une machine qui reste encore aujourd’hui inégalée dans le monde en matière d’efficacité énergétique et qui demeure la solution privilégiée pour toute application nécessitant de réduire, avec une efficacité maximale, le niveau d’oxygène en milieu fermé.

Années 2000

2000

Nous développons notre gamme de purificateurs d’éthylène en créant DEOXYL L.E. (Low Energy), une machine conçue pour réduire drastiquement la consommation énergétique du processus de purification de l’éthylène.

2001

Nous inventons pour le Musée Archéologique de Bolzano (Ötzi) le concept de « protection totale des pièces historiques et artistiques » et créons les premières vitrines à atmosphère protectrice, où, en plus de contrôler la valeur de la température, l’humidité relative et l’oxygène résiduel, les vitrines sont également capables de réduire le taux de poussière et la charge bactérienne de l’atmosphère interne.

2003

Nous devenons partenaires exclusifs à l’échelle mondiale pour la distribution d’une technologie révolutionnaire développée par le gouvernement canadien et introduisons le concept de D.C.A. (acronyme de Dynamic Controlled Atmosphere) dans le secteur du stockage de fruits frais.
Nous brevetons un nouveau système de contrôle pour les absorbeurs de CO2 et créons la gamme I.S. (Intelligent Scrubber). Les nouveaux absorbeurs sont capables d’atteindre des performances jusqu’alors inimaginables. Création de la division Industrie

2005

Naissance de la division de prévention contre les incendies, et plus précisément du système N2 FIREFIGHTER® qui introduit la méthode de l’appauvrissement en oxygène pour la protection de l’environnement, des personnes et des biens.

2009

Après quatre ans de certifications, Isolcell obtient la certification selon les normes européennes pour sa technologie N2 FIREFIGHTER® et est reconnu comme fabricant et installateur agréé de systèmes de sécurité pour le gouvernement autrichien.

Années 2010

2012

Isolcell introduit une nouvelle révolution sur le marché du stockage de fruits frais : une gamme innovante d’absorbeurs de dioxyde de carbone à haute efficacité, appelée ECO, réduisant la consommation énergétique de 50 % par rapport à la génération de machines précédente et devenant immédiatement la nouvelle référence du marché. Dans le même temps, nous affinons notre système de contrôle des générateurs en technologie PSA et brevetons le mode de fonctionnement « à bancs décalés » qui permet de rendre partiel le fonctionnement des machines, de réduire les consommations et d’obtenir une meilleure homogénéité dans le flux d’azote produit.

2013

Nous mettons au point GEN2ION, un système de peinture novateur à faible teneur en oxygène, qui garantit une réduction significative des coûts de peinture industrielle, tout en améliorant la qualité des surfaces traitées.

2015

Nous introduisons dans le domaine des musées et du patrimoine historique et artistique le nouveau système intégré DAN2TE (acronyme de Developed for Art Nitrogen Treatment Equipment) pour la désinfection et la conservation des œuvres d’art.